Manger des produits marins nécessite des cures de chlorella

Les métaux lourds sont présents dans les algues sauvages, crustacés et poissons. Ces aliments sont nécessaires pour des apports nutritionnels indispensables. La Chlorella va permettre d’éliminer les métaux lourds présent dans votre corps.

Poissons et crustacés nous apportent des nutriments essentielles dont il est difficile de se passer pour certains (voir prochain article «Oméga 3 : une population en carence d’EPA et de DHA» ).
Certaines algues, sont aussi nécessaire pour combler des carences de vitamine B12 (par la spiruline, l’algue bleue) dans le cadre de régime végétarien ou causées par certaines maladies du foie (cirrhose, stéatose hépatique), et soigner certains troubles et pathologies tel que le lithothamne.

Les poissons gras sont riches en acides gras oméga-3 facilement assimilables (grâce au EPA et DHA), qui sont indispensable au bon fonctionnement de notre cerveau. On en trouve essentiellement dans le saumon, le hareng, le maquereau, la truite, les sardines, les anchois et le thon.

Les fruits de mer sont riches en minéraux essentiels (zinc, magnésium, fer, cuivre), et en collagène qui permet le renouvellement de notre peau, nos articulations, et autres tissus.

Les métaux lourds sont présent dans ces aliments

Les industriels rejettent dans la mer les déchets constitués de métaux lourds. Ceux-ci sont absorbés par les algues et le zoo-planctons, qui eux-même, sont ingérés par les petits poissons gras (sardines, anchois). Les plus gros poissons tel que espadon, thon, saumon, requin se nourrirons de ces petits poissons. Les gros poissons auront donc plus de métaux lourds dans leur corps par accumulation. C’est pourquoi il est conseillé de manger de préférence, les petits poissons.Une fois présent dans le corps, le mercure, le plomb et le cadmium bloquent les fonctions enzymatiques et provoque certains problèmes neurologiques. En outre, l’enfant dans le ventre de sa mère intoxiquée peut subir des malformations cérébrales et voir son risque d’hyperactivité augmenter.
Il est aussi reconnu que ces métaux lourds peuvent se fixer sur la thyroïde, entraînement une réaction auto-immune sur sa propre thyroïde. Se déclare alors la Thyroïdite de Hashimoto, se manifestant par une hypothyroïdie avec un ralentissement globale du corps (prise de poids, fatigue, parfois dépression…)

La Chlorella, une solution pour éliminer ces métaux lourds

Il faut agir en même temps que la prise de produits marins, car les métaux lourds peuvent aussi s’accumuler dans les tissus graisseux.

La Chlorella (parfois aussi appelée Chlorelle) est une algue verte unicellulaire d’eau douce. Grâce à ses propriétés de capture de métaux lourds et d’élimination, elle fait office de chélation naturelle. La chélation est un procédé médical visant à éliminer la présence de métaux nuisibles dans l’organisme à l’aide d’un agent chélateur chimique ou organique.

L’entrée dans la cure de Chlorelle doit se faire de façon progressive car la chlorelle accélère le transit intestinal. Commencer par un comprimé le premier jour et augmenter progressivement jusqu’à 8 comprimés (peut différer selon les marques), c’est-à-dire, environs 3 grammes. La couleur des selles peut foncer suite à la prise de Chlorella, ce qui est normal.

La Chlorella illustrée ci-dessous de la marque Flamant Vert est cultivée dans des milieux protégés, à l’abri de toute contamination par les métaux lourds. De plus, elle est produite en France. C’est pourquoi je conseille la Chlorelle de Flamant Vert à tout autre marque